Voyager, découvrir tout simplement
Home
 

Le sushi, une spécialité japonaise

[Article sponsorisé]
 

Les Sushis, l’art du Japon

sushi-373588_1280En France, et ailleurs en occident, la cuisine japonaise se résume souvent aux sushis. On imagine que les japonais ne mangent que ça, accompagné d’une soupe miso et d’une salade de chou. Et bien c’est faux ! Même si cette spécialité nous vient bien du Japon, elle est loin d’être le plat principal du pays. Au contraire, il s’agit plutôt d’un encas sur le pouce, un genre d’équivalent de nos sandwichs. Horreur et damnation, le sushi serait-il le fast-food nippon ?
N’allons pas jusque là. Si les restaurants à sushis sont fréquentés principalement par une clientèle pressée, les sushis n’en restent pas moins une spécialité culinaire soumise à des règles strictes et sa préparation est élevée au rang d’art depuis longtemps.
La découpe du poisson, à elle seule, demande des années de maîtrise et un matériel bien précis. La cuisson du riz, elle aussi, demande toute l’attention du cuisinier afin que les grains soient justes assez fondants et collants pour constituer le lit douillet de la tranche de poisson.
Quant à la dégustation, elle se soumet également à de grands interdits, que l’on respecte bien peu chez nous. Par exemple, il est formellement proscrit de tremper le riz dans la sauce soja : seul le poisson doit être humidifié afin que le sushi ne s’affaisse pas !

Connaissez-vous les noms des Sushis ?

sushi-35212_640Il existe en effet plusieurs variétés de sushis, dont les noms restent encore méconnus du grand public.

La plus répandue est le nigiri. C’est la version la plus classique de cette bouchée, avec une tranche de poisson cru (ou d’omelette) posée sur un petit coussin de riz. On ajoute parfois une ceinture d’algue nori, et, au Japon, une pointe de wasabi entre le riz et le poisson.

Autre célébrité du merveilleux monde des sushis : les makis. Ici, le poisson est roulé à l’intérieur d’une couche de riz et d’une feuille d’algue nori. Dans certaines versions, notamment pour les «california roll», la feuille d’algue est à l’intérieur, et le riz recouvert de graines de sésame. On peut aussi remplacer le poisson par des légumes et/ou du fromage frais.

Un peu moins connu mais tout aussi délicieux, les Temakis sont des cornets d’algues, garnis de riz, de morceaux de poissons et de légumes. Il existe aussi les Temaris, qui sont des grosses boules de riz, dont le cœur renferme les ingrédients, et les Chirashis, qui sont des bols de riz vinaigrés recouverts de tranches de poissons en rosace.
Retrouvez tous les secrets des sushis et du Japon sur le blog de Tanoshi

18 septembre 2014 This post was written by Categories: AsieVoyage Culinaire Tagged with:
No comments yet


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Top
Bon Plan Maison | 123conso.net | Blog des pros