Voyager, découvrir tout simplement
Home
 

Trinidad et son carnaval célèbre mondialement

Trinidad se trouve à 15 kilomètres de Venezuela. Sur ce territoire de 5 000 km2, africains, indiens, espagnols, britanniques, chinois, perses, français… cohabitent. C’est un pays touristique. Parmi ses activités touristiques principales : le carnaval. Il est alors recommandé de se rendre à Trinidad pour assister à cet évènement d’échelle mondiale pour y passer un moment inoubliable.

Trinidad_(Kuba)_05

Un peu d’histoire

La ville de Trinidad était fondée en 1514. Elle est réputée pour son centre historique à l’architecture coloniale. La ville a été restaurée, mais elle n’a pas perdu son charme colonial. On y trouve encore des rues pavées ainsi que des maisons aux couleurs pastel. On croirait que le temps s’est arrêté dans cette ville depuis cette époque. Durant une période, elle fut le centre de commerce des esclaves. Les colons de l’époque célébraient le carnaval. Puis les esclaves l’utilisaient. En effet, le carnaval stimula leur créativité. Ils y trouvèrent un espace de liberté pour revendiquer leur identité.

Les lieux à visiter à Trinidad

Parmi les sites touristiques incontournables, il y a le Plaza Mayor. Toutes les ruelles y mènent. On y passe et repasse, mais on ne s’en lasse jamais. Puis, il y a le Palais Brunet. Il a été édifié entre 1740 et 1808. Il abrite actuellement plusieurs collections de mobiliers et d’objets d’art décoratifs du 19e siècle. Ensuite vient la Sierra del Escambray, celle-ci se trouve à 5 kilomètres de Trinidad. Les touristes pourront admirer le verdoyant endroit où Che Guevara s’illustra vaillamment de 1958 à 1965. Mais il y a aussi le Palais d’Ortiz, le Musée de la Lutte contre les Bandits, le Parc Naturel Topes de Collantes…

Orange_Carnival_Masqueraders_in_Trinidad

Le fameux carnaval

Les préparatifs pour cet événement commencent dès le début de l’année. Les habitants fabriquent des fantastiques costumes, font des répétitions de danses et de musiques… Pour l’hymne annuel du carnaval, les orchestres, les chanteurs postulent en vue d’une élection. L’heureux élu aura la chance de choisir la reine de la fête. On la verra pendant les trois jours du carnaval. Cette fête permet de se défouler. Les gens se griment, ils se déguisent puis descendent dans les rues pour danser et chanter des satires humoristiques. Cette saison de fête s’ouvre au lendemain de l’épiphanie et se termine le Mardi gras à minuit.

7 avril 2016 This post was written by Categories: Amérique du NordCarnets de voyage No comments yet


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Top