Voyager, découvrir tout simplement
Home
 

Maîtriser la voile pour en faire son métier

Peut-être faites vous partie de ces quelques passionnés qui regardent avec dédain les vacanciers prendre la mer sur un yacht ou toute forme de bateau à moteur ? La voile vous fait vibrer et vous aimeriez passer le cap pour en faire votre métier ? Il est temps de passer une formation professionnelle dans un établissement spécialisé.

Voilier NUC pour lequel il faut passer son brevet Capitaine 200 auprès de l'école des pèches de l'île d'Yeu

Les métiers de la voile

Avec l’utilisation massive des navires à moteur, on en oublierait presque que les navires à voile ne sont pas réservés aux courses ou aux rassemblements prestigieux comme l’Armada de Rouen. En réalité, voile et voiliers s’inscrivent au quotidien dans un commerce à part entière, souvent associé au tourisme.

En effet, pour les vacanciers, il est souvent possible, au milieu des offres de balades en mer diverses, de prendre la mer à bord de ce que l’on appelle un navire de plaisance à utilisation commerciale (ou NUC). Ces navires, soumis à des règles spécifiques peuvent embarquer un nombre variable de passagers (12 dans les zones océaniques, jusqu’à 30 dans les eaux nationales) qui s’ajoutent aux membres d’équipage.

Et les postes les plus importants de cet équipage nécessitent une formation professionnelle spécifique, qui devra être reconnue par l’État. Il est ainsi possible de devenir skipper sur un navire à voile et d’en faire son métier, histoire d’être payé à faire un métier passionnant dans un environnement unique.

 

La formation Capitaine 200

Mais pour prétendre à devenir skipper ou capitaine d’un voilier NUC de 200 UMS (universal measurement system) — soit 100 tonneaux — il va avant tout falloir reprendre le chemin de l’école et passer une formation professionnelle maritime en vue du brevet Capitaine 200.

L’École des pêches, située sur l’île d’Yeu, offre justement la possibilité de se préparer à ce brevet tout en disposant d’un cadre dédié : quoi de mieux qu’une île posée dans l’océan Atlantique pour prendre la mesure de ce qui vous attendra une fois le brevet en poche, à la barre de votre voilier ?

La formation mélange donc une part théorique, réalisée comme tout enseignement du même genre, avec une part pratique, réalisée sur simulateur ou en mer. Dans les grandes lignes, la formation propose un module « Commerce » qui met en avant le transport de passagers, un module « Pont » qui s’appuie sur la maîtrise du navire, un module « Machine » qui propose d’approfondir les connaissances techniques des élèves et enfin un module « Voile » qui porte bien son nom.

Si la voile vous fascine et que vous avez une expérience de ce type de transport, la formation Capitaine 200 vous offre un moyen sûr de vivre de votre passion. Sans compter, qu’il est ensuite possible de passer à la formation Capitaine 500 pour passer à un tonnage supérieur.

29 septembre 2014 This post was written by Categories: Voyager Pratique No comments yet


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Top